15/04/22

NFT Jeton numérique, article graphitéine agence communication limoges

Le virtuel prend petit à petit sa place dans ce monde, digne d’un film de science-fiction. La crypto-monnaie fascine ou terrorise. Mais qu’est-ce que le NFT ?

Le NFT c’est quoi ?

Le NFT de l’abréviation anglaise “ Non Fungible Token “ – Jeton non fongible – est la crypto-monnaie qui attire toutes les attentions ces derniers temps. À l’heure où le numérique évolue à grande vitesse, nous allons essayer de vous en dire plus sur ce nouvel engouement qui secoue le monde de la finance et découvrir avec vous les nouvelles façons de vendre son art ou tout autre chose d’unique. Avant tout, petit éclairage sur ce qu’est un jeton non fongible… Votre pièce de deux euros par exemple, peut être échangée avec une autre personne contre la même pièce de cette même valeur. On peut alors dire que cette pièce est fongible. Un NFT est quant à lui non fongible, c’est-à-dire qu’il a une valeur unique, qu’il est non falsifiable et non remplaçable. Attention à ne pas confondre avec les bitcoins, qui sont eux, fongibles. Ils sont bel et bien interchangeables. Chaque jeton NFT a un caractère spécifique et sa propre utilité, il n’est pas interchangeable avec d’autres NFT mais il reste bien différent des autres crypto-monnaies. Cette donnée unique est conçue grâce à la technologie blockchain, qui permet d’avoir une rareté numérique et ainsi empêcher la falsification ou la duplication d’un coin. Grâce à ce cryptage unique, le jeton peut alors servir de certificat d’identification.

 

NFT bitcoin, article graphitéine agence communication limoges

Source image © Linedata

La blockchain

Afin de ne pas vous perdre en cours de route, nous allons vous expliquer à quoi correspond une blockchain. Ce système de chaînes de blocs est une base de données en ligne, qui traite les ordres venant de la crypto-monnaie. La blockchain gère une liste protégée contre la falsification ou la modification. Elle permet d’avoir une gestion décentralisée et une transaction plus rapide. La blockchain Ethereum est la plateforme sur laquelle la majorité des NFT est distribuée.

 

Blockchain explication, agence de communication à limoges

Source illustration © Impôt.gouv / Bankobserver

Et l’art dans tout ça ?

Certains artistes privilégient la vente de leur œuvre sous la forme d’un NFT. Celle-ci sera unique et authentifiée (comme expliqué en première partie). Nous saurons donc par cryptage numérique, qui a créé l’œuvre et quelle personne la possède. Si l’on veut que notre création reste unique, sans avoir peur qu’elle soit dupliquée, le NFT est un bon compromis pour les personnes intéressées par le monde de la crypto-monnaie. La place de marché Opensea est la plateforme de tokens non fongibles la plus utilisée pour l’achat d’œuvre unique. Elle offre plusieurs prestations, comme la possibilité de collectionner des cartes sous forme de token, d’acheter des articles de collections, un nom de domaine ou encore acheter des parcelles de terrain virtuelles appelé Metaverse.

Illustration bitcoin, graphitéine agence communication limoges

Source illustration © Squishiverse

L’écologie

Quel impact a le NFT sur l’écologie ? Prenons exemple sur la création d’un token bitcoin qui utilise la même quantité d’énergie que 778,988 transactions bancaires, et a la même empreinte carbone que 1,218,903 transactions bancaires. Ne trouvez-vous pas ça incroyable de voir que ce token est particulièrement polluant ? C’est pourquoi les NFT sont principalement vendus sur Opensea avec une technique de création de jeton proof of stake, qui nécessite moins de temps de fabrication. Mais attention, ce système de fabrication reste gourmand en électricité. La production d’un jeton équivaut à un trajet d’environ 800 km en voiture à essence. Le token, un nouveau danger pour notre jolie planète bleue ? 

Planète en pollution bitcoin token, graphitéine agence communication limoges

Source illustration © Climate selectra