05/01/22

Illustration Lotza créatrice sur Cognac. Article de blog de graphiteine. Agence de communication sur Limoges.

Lotza, l’illustratrice au style minimaliste

J’ai pu rencontrer Lotza lors de mon précédent apprentissage. Elle voulait faire un test pour de l’impression sur tissus (cabas, pochette…). Après avoir apprécié son style, je suis allée voir son site par curiosité. Une curiosité que j’aimerais partager avec vous. Lisa Mercier alias Lotza est une jeune illustratrice qui met en avant les villes et les femmes dans leurs métiers, dans un style très minimaliste.

Donnons la parole à Lotza :

L’interview de Lotza

Une petite présentation de votre parcours ?

Je suis Lisa, illustratrice sous le nom de Lotza. Après un bac ES, j’ai fait un Master2 en communication visuelle avec une option numérique à Bordeaux. A la fin de mes études, je suis partie à Cognac créer mes illustrations et ouvrir ma boutique.

Avez-vous toujours voulu faire ce métier ?

Pas du tout ! J’étais surtout perdue après les études ahah ! Une chose est sûre, ce que je ne voulais pas, c’était avoir un employeur. Je voulais être mon propre chef. J’ai découvert ce métier par le biais d’une amie illustratrice de mes parents. Elle m’a parlé de ce milieu quand je lui ai montré les dessins que je faisais.

Quelles sont vos sources d’inspirations ?

J’aime tous les styles d’illustration, j’aime les illustrations de Tom Haugomat, Malika Favre, Thomas Danthony, Flore Maquin, Strongstuff, Greg Guillemin; les néons de designbygleb et le travail de Baugasm et de Yoshi Sodeoka.

 

Illustration Lotza créatrice sur Cognac. Article de blog de graphiteine. Agence de communication sur Limoges.

Source illustration ©lotza

 

Votre style a-t-il évolué depuis ?

Oui. Je fais des choses plus subtiles aujourd’hui, j’utilise un minimum de couleur, je les mélange,  j’essaie toujours de faire quelque chose qui fait réfléchir ou qui suscite l’intérêt.

Parlez-nous un peu de vous, qu’est-ce qui a suscité votre intérêt pour l’art numérique ?

J’ai commencé l’illustration lors d’un stage chez une illustratrice, j’y ai découvert plein de choses et je n’ai depuis, jamais arrêté de regarder ce qu’il se fait et d’être curieuse.

Les créations de Lotza

La plupart de vos créations sont des affiches pour les villes, pourquoi ce choix artistique ?

J’ai commencé par illustrer les villes, mon but est de faire un tour de France. Mais je ne me limite pas qu’aux villes, françaises ou étrangères. J’illustre également des sports, des femmes qui exercent des métiers plutôt masculins, je redessine les grandes œuvres d’art à ma façon, les cocktails, la musique…

Je vois un amour pour la région du Pays Basque. Avoir plus de projets dans cette région vous y pensez ?

En effet, Lotza est un prénom basque. Je ne voulais pas utiliser mon nom propre pour créer ma marque et je suis une amoureuse du Pays Basque. C’était évident pour moi d’utiliser un nom basque pour ma marque. C’est en cours ahah ! Je suis en discussion avec une maison d’édition des Landes pour une éventuelle collaboration, ce serait génial !

 

Illustration Lotza créatrice sur Cognac. Article de blog de graphiteine. Agence de communication sur Limoges.

Source illustration ©lotza

 

Quels sont vos projets actuels ou attendus ?

Je viens de finir un projet de création de cartes pour le Cognac Blues Passion dont je suis très fière. Je continue également à faire des illustrations pour ma boutique. J’ai également réalisée des prestations pour des clients, particuliers et professionnels.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent commencer une carrière d’illustrateur?

Il faut être curieux, regarder tout ce qu’il se fait, ne pas se limiter à un style d’illustration, tester différents styles et logiciels (Illustrator, Photoshop, Procreate…), voir ce qu’il se fait dans le graphisme en général.

Je vous laisse le mot de la fin :

Une citation de Jacques Brel que j’aime beaucoup, Le talent, ça n’existe pas. Le talent, c’est d’avoir envie de faire quelque chose.

 

Lindsay, chargée de communication interne, Graphitéine.